Pont Des Trous > Pourquoi ?
Pourquoi ?  
25 octobre : je vote 
Maxime Prevot : Ministre 
Esquisse 1 
Esquisse 2 
Documents 
Consultation Populaire 
Presse 
Contactez-nous 
Vos mandataires 
 

Si le cdH est un fervent défenseur de la démocratie représentative, il est des moments ou les élus doivent sen remettre à la décision souveraine du peuple quand un dossier ou une décision requiert une importance toute particulière.

Dautant plus, quand une décision touche à lADN, à lidentité culturelle dune population.

A Tournai, cette identité sillustre aux travers de différents lieux et monuments emblématiques comme la Cathédrale aux 5 clochers, notre Beffroi symbole de nos libertés communales et notre Pont des Trous !

Le dépôt des permis durbanisme sera très prochainement effectif, permis présentant une version contemporaine au travers dune structure en résille pour le Pont des Trous... car cest la volonté personnelle du Bourgmestre de Tournai !

Rappelons que cette version en « résille » aurait un coût financier identique à une reconstruction traditionnelle en pierre.



 

Soyons clair et sans ambiguïté, le cdH marque son accord et soutient pleinement le projet de liaison fluviale à grand-gabarit « Seine-Nord-Europe » (vecteur demplois), la nécessite des travaux au Pont-à-Pont dans le centre-ville et l’élargissement de l’arche centrale du Pont des Trous.

De plus, les importantes compensations financières octroyées par Monsieur Maxime Prévot, Vice-président du Gouvernement wallon et Ministre des Travaux publics et du Patrimoine permettront également de revitaliser ce quartier de l’intra-muros qui abrite un des 3 emblèmes de Tournai !

Cependant, aucune majorité quelle soit na le droit, sous couvert de vouloir marquer Tournai dune touche contemporaine, de supprimer purement et simplement un des 3 emblèmes de la ville.

Nombre de questions techniques liées à la nature de la résille, à son rendu réel, à son aspect définitif, au vieillissement de celle-ci, etc... restent en suspens et nont pour lheure que peu ou pas de réponses !